TRAGEDIE DE LA GRANDE FAMINE "HOLODOMOR" Conseil de l’Europe

Saturday 8 May 2010.
 

28/04/2010 Session de printemps : 26 - 30 avril 2010 Tragédie de la Grande famine (Holodomor) : l’APCE préconise d’établir pleinement la vérité, sans politisation

Strasbourg, 28.04.2010 - Dans une résolution adoptée aujourd’hui, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a condamné avec force « les politiques cruelles menées par le régime stalinien », déclenchant en 1929 la Grande Famine dans les régions céréalières de l’ex-Union soviétique, qui a atteint son paroxysme en 1932-1933.

L’APCE « rejette fermement toute tentative de justifier ces politiques meurtrières, en invoquant quelque motif que ce soit » ; pour les parlementaires, ces politiques, délibérément menées par le régime soviétique, sont « assimilables à un crime contre l’humanité, puisqu’elles ont conduit à la mort de millions de personnes innocentes au Bélarus, au Kazakhstan, en Moldova, en Russie et en Ukraine, qui faisaient partie de l’URSS ». L’Assemblée souligne notamment qu’en Ukraine, qui a le plus souffert, ces événements tragiques qualifiés d’Holodomor (famine politiquement motivée) sont reconnus par la loi ukrainienne comme un acte de génocide contre les Ukrainiens.

Même si ces évènements présentent des particularités selon les régions, comme l’indique le rapport de Mevlüt Çavusoglu (Turquie, GDE), le résultat est le même partout : des millions de vies humaines sacrifiées à la mise en œuvre des politiques du régime stalinien. A cet égard, l’APCE préconise d’établir pleinement la vérité sur cette tragédie humaine, sans parti pris ni politisation, et à la rendre publique. L’Assemblée se félicite des mesures importantes déjà prises au Bélarus, au Kazakhstan, en République de Moldova, en Russie et plus particulièrement en Ukraine pour faciliter l’accès aux archives et invite les autorités compétentes de ces pays à ouvrir toutes leurs archives et à permettre à tous les chercheurs, y compris ceux des Etats étrangers, d’y avoir accès. Texte adopté


Reply to this article