Le Holodomor, la Grande Famine de 1932-1933, un "génocide contre le peuple ukrainien"

Mittwoch 17. Januar 2007.
 

La Rada a adopté à une écrasante majorité le 28 novembre 2006 un projet de loi qualifiant de "génocide contre le peuple ukrainien" la Grande Famine sciemment provoquée par Staline et qui fit 10 millions de morts.

Le texte a été approuvé par 233 voix pour et une seule contre et constitue une victoire pour le président pro-occidental Viktor Iouchtchenko, à l’origine du projet. Malgré l’opposition totale et forcenée des députés du Parti communiste d’Ukraine et celle des députés du Parti des Régions du Premier ministre pro-russe Yanoukovitch, pour ces derniers plus particulièrement sur le mot "génocide" qu’ils voulaient remplacer par "tragédie", leurs alliés socialistes ont voté la qualification de génocide avec les députés du parti pro-présidentiel "Notre Ukraine" et ceux du Bloc Youlia Timochenko. La qualification pleine et entière de génocide établit donc, comme l’ont démontré une majorité d’historiens, la culpabilité de l’URSS et de ses dirigeants dont tout particulièrement Joseph Staline, Lazare Kaganovitch et Viatcheslav Molotov, entre autres criminels. Actuellement dix pays déjà, dont les Etats-Unis, ont reconnu la Grande famine comme étant un acte de génocide, défini comme la destruction délibérée et systématique d’un groupe racial, politique ou culturel selon la définition de Lemkin.