L’Holodomor, n’est pas de la faute des Russes selon Viktor YOUCHTCHENKO

mercredi 16 décembre 2009.
 

L’Holodomor, pas de la faute des Russes selon Youchtchenko « le : Novembre 29, 2009, 18:53:27 »

L’Ukraine a commémoré hier l’anniversaire de l’Holodomor. Holdomor signifie "extermination par la faim" de façon littérale, et c’est un terme qui désigne la partie ukrainienne de la famine subie par certains pays de l’ex-URSS dans les années 30. Selon certains chercheurs ukrainiens, la famine a tué dans la seule Ukraine de sept à 10 millions de personnes. En novembre 2008 l’Institut démographique d’Ukraine à rendu publiques les données sur les victimes de la famine qui font état de 3,5 millions de morts.

En novembre 2006, la Rada suprême (parlement) a proclamé la famine des années 1930-1933 génocide du peuple ukrainien. Le président Viktor Iouchchenko a proposé d’instaurer une responsabilité pénale pour négation de la famine, mais cette initiative n’a guère été soutenue au sein de la société.

L’Ukraine ne considère pas la Russie comme responsable du "Holodomor" (famine des années 30), a déclaré samedi soir le président ukrainien Viktor Iouchtchenko sur la chaîne de TV Inter. "Nous n’accusons pas la Russie, nous n’accusons pas le peuple russe", a insisté V.Iouchtchenko, avant de préciser que sur la carte du monde aucun pays ne pouvait être accusé de cette tragédie. Le président ukrainien a réaffirmé que la famine des années 1930 était un génocide du seul peuple ukrainien. C’était la méthode adoptée par Staline pour anéantir le nationalisme ukrainien.

Sources : http://fr.rian.ru/onlinenews/20091128/185585440.html http://fr.wikipedia.org/wiki/Holodomor

Par Marie-Anne Sorba ( Oukraïnskaïa Pravda)

Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko presse la Fédération de Russie d’honorer les victimes de la famine connue sous le nom d’Holodomor en Ukraine, à un niveau engageant l’Etat. Traduite par « Holodomor » en ukrainien, cette famine artificielle, provoquée par la politique agricole criminelle pratiquée par Staline, fit plusieurs millions de morts, directement victimes de la faim, en 1932-1933. « Je demande à la Russie de nous soutenir par une reconnaissance officielle de l’Holodomor, démontrant ainsi son empathie naturelle pour la nation russe ». Samedi 25 novembre, les commémorations des victimes de la tragédie ont été très suivies dans le pays, comme dans les communautés expatriées dans le reste de l’Europe.

Iouchtchenko a remercié tous les états qui ont légalement et politiquement reconnu l’Holdomor comme un acte de génocide contre la nation ukrainienne. Il attend que les Nations Unies fassent de même pour le 75ème anniversaire de l’une des plus grandes calamités de l’histoire de l’Ukraine. Pour mettre toutes les chances de son côté, le président ukrainien a exhorté le Parlement ukrainien à la reconnaissance juridique de l’Holodomor comme "génocide". « L’histoire a condamné les assassins qui ont planifié et exécuté cette Famine. Il s’agit d’un crime du système communiste staliniste totalitaire, qui dépasse les emblèmes nationaux ».

Source : http://www.regard-est.com/home/breves.php ?...754a85e6401a7c1

Entre l’Ukraine et la Russie, l’Holodomor reste encore un sujet tabou : http://www.ukemonde.com/holodomor/tabou.html

Selon Libération, le Parlement Européen reconnait l’Holodomor : http://www.liberation.fr/monde/0101164709-le-parlement-europeen-reconnait-l-holodomor ?xtor=RSS-450


29.11.09 lyon
Répondre à cet article